ASTÉRIX, LE DOMAINE DES DIEUX de Louis Clichy et Alexandre Astier [critique]

Publié le par Odi-Wan

ASTÉRIX, LE DOMAINE DES DIEUX de Louis Clichy et Alexandre Astier [critique]

Un film à l'animation nettement moins moche que ce que j'ai pu en lire.

ASTÉRIX, LE DOMAINE DES DIEUX de Louis Clichy et Alexandre Astier [critique]

Il s'agit là de l'adaptation plutôt politiquement incorrecte (ce qui est assez réjouissant) d'une des BD d'Astérix les moins consensuelles, ce qui ne m'étonne pas du tout venant d'Alexandre Astier (j'ai déjà dit que j'étais ultra fan de ce Monsieur, acteur-réalisateur-scénariste-dialoguiste-compositeur-musicien(...) non seulement drôle mais aussi foutrement intelligent ? Bon peut-être pas au point de lui vouer un culte avec encens et bougies parfumées autour des places pour l'Exoconférence, des coffrets DVD de Kaamelott et de Que ma joie demeure... Bien que).

ASTÉRIX, LE DOMAINE DES DIEUX de Louis Clichy et Alexandre Astier [critique]

Une critique bien sentie de l'annexion vicieuse, de l'esclavage moderne et de l'acculturation forcenée (comme dans la BD du reste... Et thèmes que l'on trouvait déjà dans Kaamelott justement).

ASTÉRIX, LE DOMAINE DES DIEUX de Louis Clichy et Alexandre Astier [critique]

Et puis c'est marrant : la plupart des dialogues et des ressorts comiques visuels sont excellents...

ASTÉRIX, LE DOMAINE DES DIEUX de Louis Clichy et Alexandre Astier [critique]

Et même si on peut regretter la voix originelle d'Obélix, les comédiens donnent leur maximum (Roger Carel en tête, qu'on a tellement de plaisir à retrouver dans la doublure d'Astérix, et Florence Foresti qui interprète une Bonemine plus vraie que nature !).

ASTÉRIX, LE DOMAINE DES DIEUX de Louis Clichy et Alexandre Astier [critique]

Bref, un film d'animation qui n'égale peut-être pas ses aînés "Astérix et Cléopâtre" ou "Les douze travaux d'Astérix" (faute à la nostalgie certainement), mais comme il faut vivre avec son temps (et parfois admettre qu'on n'est plus des gosses, ni dans les années 80), on n'abusera pas niveau comparaison.

Une adaptation peut-être moins déjantée que le très bon "Mission Cléopâtre" d'Alain Chabat, mais très fidèle au livre, avec juste ce qu'il faut de touche personnelle du co-réalisateur pour ne dénaturer ni le propos ni l'œuvre originale et cibler un public à la fois plus adulte et plus enfantin, moins adolescent en somme.

Commenter cet article

Nicolas 12/05/2017 11:25

Autant la BD est super, autant cette adaptation m'a déçu: le visuel est décevant, certaines voix moyennes (Obélix), et le rythme n'y est pas non plus, (le dernier tiers est longuet au possible). Un gros manque de respect à une excellente bande dessinée...