DER SAMURAI de Till Kleinert (marathon Dvdtrafic, jour 6).

Publié le par Odie

DER SAMURAI de Till Kleinert (marathon Dvdtrafic, jour 6).

Der Samurai est un film d'horreur allemand sur fond de lutte LGBT alors d'entrée de jeu, ça fait complètement rêver ! Et pourtant, c'est très loin d'être inintéressant :

Jakob est un jeune flic dans un bled où il ne se passe rien. Il y a bien un loup (qu'il nourrit) et une bande de loulous à motos comme dans Grease ou dans Steak mais sinon c'est quand même moyennement exaltant.

Alors entre une vieille qui l'appelle parce le loup fait aboyer son chien la nuit, les rebelles qui se foutent de sa gueule, son hésitation entre mater la gonzesse ou mater son mec et sa grand-mère qui ne sait pas jouer au Uno, il fabrique une maquette de sa ville... Il se fait carrément chier quoi.

Jusqu'au jour où il reçoit un colis au commissariat qui lui est un peu mais pas vraiment adressé.

DER SAMURAI de Till Kleinert (marathon Dvdtrafic, jour 6).

Ce colis, il va devoir aller le livrer, sur les indications téléphoniques d'un mystérieux inconnu, en pleine nuit, aux tréfonds de la forêt, dans une maison abandonnée... (Soit ce mec est suicidaire, soit il a un self control à toute épreuve, soit il s'emmerde tellement qu'il donnerait n'importe quoi pour qu'il se passe quelque chose dans sa vie).

DER SAMURAI de Till Kleinert (marathon Dvdtrafic, jour 6).

Et là, il rencontre Kurt Cobain (c'est vrai que ça faisait longtemps qu'on n'avait plus de nouvelles), période "je m'habille en mariée".

DER SAMURAI de Till Kleinert (marathon Dvdtrafic, jour 6).

Comme c'est quand même pas n'importe qui le Kurt, qu'il n'est pas du tout mal fait de sa personne et que le flic n'est pas tout à fait sûr de son hétérosexualité, le Jakob, il est un peu troublé (ce qui expliquera qu'il n'ameute pas tous les flics de la région lorsqu'il découvrira que le colis contient un katana et que le "samouraï" se barrera par la fenêtre après lui avoir tenu un discours pour le moins inquiétant... Je veux bien croire en la force foudroyante d'une pulsion sexuelle aussi soudaine qu'inattendue, mais y'a tout de même des limites au masochisme)...

DER SAMURAI de Till Kleinert (marathon Dvdtrafic, jour 6).

S'ensuivra une course poursuite angoissante et sanglante où Kurt décapitera tour à tour tout ce qui cassait les couilles à Jakob.

DER SAMURAI de Till Kleinert (marathon Dvdtrafic, jour 6).

Ainsi le Pitch officiel parle de vengeance...

DER SAMURAI de Till Kleinert (marathon Dvdtrafic, jour 6).

Mais de quelle vengeance s'agit-il ? Qui est ce samouraï ? Existe-t-il vraiment ? Est-ce une projection de toutes les pulsions inconscientes de Jakob (sa violence contenue, son orientation sexuelle refoulée...) ? Les événements de cette nuit-là se sont-ils vraiment déroulés ?

DER SAMURAI de Till Kleinert (marathon Dvdtrafic, jour 6).

Là où on aurait pu attendre une explication "rationnelle" à la Shutter Island ou à la Fight Club, ce qui est fascinant (parce que le film l'est, indéniablement) c'est qu'il n'assène aucune réponse. Libre à nous de nous forger notre propre interprétation et de nous demerder avec ça. Et c'est vraiment, mais vraiment pas con.

DER SAMURAI de Till Kleinert (marathon Dvdtrafic, jour 6).

Alors, ce film est certes conceptuel mais ce film est beau (si si) : il y a une réelle recherche cinématographique dans les travellings, les plans larges, les effets de mise au point et de profondeur de champ, qui ne sont pas sans rappeler le top du cinéma horrifique, particulièrement chiadés ici (on pense à The Voices pour les têtes coupées qui parlent, à It Follows pour les balayages "Où est Charlie ?", au Projet Blair Witch pour le côté bordélique subjectif du found footage lors de la poursuite dans les bois et bien d'autres encore...).

DER SAMURAI de Till Kleinert (marathon Dvdtrafic, jour 6).

Il y a même des trouvailles extrêmement esthétiques (comme le sac plastique dans lequel Jakob transporte la viande pour le loup qui ressemble à une traîne ou à la robe de Kurt dont l'ourlet serait maculé de sang) et des métaphores nettement plus foireuses (le "combat d'épées" final) ou franchement étranges (heureusement que tous les homosexuels ne sont pas obligés de se confronter à un psychopathe sanguinaire (ou d'en devenir un ?) pour pouvoir vivre pleinement et librement leur sexualité !).

DER SAMURAI de Till Kleinert (marathon Dvdtrafic, jour 6).

On n'est donc pas face à un énième slasher décérébré. Et comme tout film de genre moins stupide que la moyenne, il ne sera vu que par 4 clampins et c'est dommage (à moins qu'il n'arrive à s'élever au rang de film culte).

DER SAMURAI de Till Kleinert (marathon Dvdtrafic, jour 6).
DER SAMURAI

Réalisé par : Till Kleinert / Genre : fantastique, épouvante-horreur, thriller / Nationalité : allemand / Éditeur : Blaq out (page Facebook)

Casting : Michel Diercks, Pit Bukowski, Uwe Preuss...

Date de sortie en vidéo : 17 Novembre 2015 / Durée : 1h19min

Publié dans film, horreur, dvdtrafic, Allemagne

Commenter cet article

coucousine 29/01/2016 20:41

Je n'avais pas lu les commentaires qui signalaient la plagiat

coucousine 29/01/2016 20:40

un la mariée vengeresse de kill Bill mais pas en jaune

Lemeditant 29/01/2016 07:33

Eh beh Kurt Cobain en Uma Thurman ça a l'air marrant.... Et chelou quand même

Odie 29/01/2016 11:05

Tarantino a tout piqué à Kurt Cobain de toute façon !