GAME OF THRONES Saison 6 Épisode 8 [résumé]

Publié le par Odi-Wan

Précédemment dans l'épisode 7 de la Saison 6 de GAME OF THRONES :

GAME OF THRONES Saison 6 Épisode 8 [résumé]

AVERTISSEMENT !

GAME OF THRONES Saison 6 Épisode 8 [résumé]

Oyez, oyez braves gens ! Ce qui va suivre s'adresse à ceux qui suivent assidûment Game of Thrones et qui ont déjà vu le dernier épisode (et qui ont un poil de recul sur leur addiction tant qu'à faire). Ce qui va suivre s'adresse aussi à ceux qui n'en ont strictement rien à carrer de Game of Thrones mais qui veulent faire comme tout le monde. Bref, ce qui va suivre vous raconte et vous dévoile l'intrigue de la saison 6 de Game of Thrones. Par conséquent, ce qui va suivre est complètement plein de spoilers.

On assiste à une énième représentation de la troupe des Farfadets de Braavos (que si on met bout à bout toutes les séquences depuis le début de la saison, on a à peu près l'intégralité de leur pièce de théâtre pro Lannister). En coulisse, Arya se planque dans la penderie dans l'espoir d'être recueillie par Lady Cigogne, la comédienne qu'elle avait renoncé à buter pour le compte du Dieu Moultipass et à laquelle elle avait cafté l'identité de la vilaine jalouse pas belle commanditaire de son meurtre (que Lady Cigogne a défigurée entre temps). Alors, comme de son propre aveu elle aime les Bad Boys, Lady Cigogne sait logiquement clamper un intestin grêle. Elle soigne donc Arya et lui propose de partir avec la troupe pour Pentos comme farfadette. Sauf que, comme Max, elle est libre Arya et ce qu'elle veut, c'est nous la jouer Christophe Colomb et aller à l'ouest de Westeros, là où ça figure pas sur une carte (et découvrir finalement une nouvelle route pour les Indes ?). Et que si elle essaie désespérément de quitter sa secte d'assassins c'est pas pour s'enchaîner à une nouvelle bande qui en plus dégueule allègrement sur sa famille à chaque représentation. Du coup Lady Cigogne lui refile du lait de pavot et Arya s'endort (c'est pratique ça, où c'est que ça s'achète ? C'est pour offrir).

Dans la forêt lointaine, le limier fait un carnage auprès de l'équipée sauvage qui a ravagé sa confrérie hippie sauf qu'il en manque un. Expert en prolapsus, il démontrera, entre deux vannes sur l'art de décéder sur un bon mot, qu'un bon gros coup de hache entre les jambes peut agir comme une bonde de vidange pour votre intérieur.

Après des adieux déchirants avec Tyrion, Varys quitte Meereen afin de trouver des alliés et des bateaux pour quand Daenerys la Pomponette rentrera au bercail.

À Port Réal, le grand Moineau envoie ses loufiats pour dire à Cersei qu'il l'a convoque instamment. Elle leur dit en substance d'aller bien bien se faire enculer et que si l'autre con veut lui parler il a qu'à venir la trouver lui-même. Du coup sa garde rapprochée envisage de se battre contre son bodyguard (qui n'est autre que La Montagne, un autre expert mais en boîte crânienne celui-ci) et qui, après en avoir décapsulé un, les met en fuite.

Brienne et son Podrick d'écuyer débarquent sur le siège de Vivesaigues pour qu'elle y rencontre Jaime. Le larbin un peu neuneu et Bronn, le spécialiste de la blague de cul poireautent devant la tente. Ce qui permet à ce dernier de s'en donner à cœur joie. Pendant que Podrick souffre des assauts verbaux répétés de son comparse obsédé sexuel, Brienne explique à Jaime qu'elle souhaite convaincre le Silure d'abandonner Vivesaigues afin d'aller aider Sansa à reprendre Winterfell. Abandon qui laissera donc le champ libre aux troupes de Jaime afin qu'il puisse récupérer le château pour le rendre à Walder Frey la raclure. Et abandon contre lequel Jaime promet de laisser la vie sauve au Silure ainsi qu'à ses hommes (ça vaut ce que ça vaut). Ils tombent d'accord mais savent que si la négociation échoue, Brienne se rangera du côté du Silure. Et comme ils sont dans la respectzone, ils ont un peu les boules si ça devait arriver.

Brienne se fait donc ensuite copieusement envoyer chier par le Silure, mais comme c'est une pro de la réthorique et qu'elle a le cœur pur, elle arrive à refourguer la lettre de Sansa à son grand tonton (ouais parce qu'en fait, la liste de courses de l'épisode précédent c'était pas pour Little Finger finalement... À moins qu'il n'y ait une sorte de génération spontanée de missives envoyées par Sansa qui ne semblait certes pas très rassurée mais pourtant pas au désespoir complet non plus). Sauf que le Tully insiste : il ne peut décemment pas abandonner sa baraque pour aider sa petite nièce à retrouver la sienne (ce qui n'est pas tout à fait con comme raisonnement).

Cersei goûte à l'ingratitude de son fils qui, en plus de la reléguer en coulisse, interdit les duels judiciaires. Et vu la vitesse à laquelle La Montagne décortique ses adversaires, elle comptait un peu là-dessus pour être finalement graciée par les Dieux. Ça pue donc grave pour Cersei mais son espion de compagnie lui dit que la rumeur sur laquelle elle lui a demandé d'enquêter est bien plus qu'une simple rumeur. Suspens...!

Alors que Tyrion s'emmerde sec, il décide de faire picoler Ver Gris et Missandei, histoire de mettre un peu d'ambiance et de les entraîner à entrer au Jamel Comedy Club dans la foulée. C'est alors que, fort heureusement, les maîtres viennent rechercher leurs esclaves, tout pareil que dans la mise en garde de Missandei à l'époque où Tyrion avait négocié la paix dans l'épisode 4 (à croire qu'elle avait lu le scénario).

Au siège de Vivesaigues, Jaime et son prisonnier Edmure Tully, le neveu du Silure et frère de feu Catlyn Stark, discutent le bout de gras. Le régicide demande à son otage d'aller réclamer son dû (puisque c'est lui le proprio légitime du château) afin de forcer par la suite ses hommes à se rendre pour que Jaime puisse ensuite refourguer la baraque à Walder Frey la raclure (et rentrer de nouveau dans les bonnes grâces de son neveu-fils). Edmure est moyen chaud mais Jaime lui rappelle que quand on est entravé, on n'a que très faiblement la possibilité de négocier. Alors s'il refuse, il fera buter toute sa famille, nan mais oh ! Pas par méchanceté hein. Mais c'est juste que le Jaime, il veut simplement faire sa punition pour pouvoir retrouver sa sœur. En vrai il en a rien à secouer de Vivesaigues, des Frey, des Tully et même des Stark. Tout ça, il le fait par amour. Parce que c'est important l'amour quoi. Alors Edmure accepte... Bizarrement.

Du coup tout se passe comme Jaime l'avait prévu : les hommes du Silure obéissent à Edmure puisque c'est lui le vrai seigneur des lieux, qui leur demande immédiatement de se rendre aux troupes menées par Jaime. Brienne et Podrick s'échappent en chaloupe (ce qui pue un peu parce que le dernier qui a fait ça, c'était Gendry, le bâtard de Robert Baratheon, et qu'il rame toujours depuis la fin de la saison 4) et le Silure refuse de les accompagner. Après la courte bagarre durant laquelle on lui annonce que le Silure est mort, Jaime regarde Brienne s'éloigner dans sa chaloupe alors ils se font coucou de loin.

Les meerenois se font defracter la gueule à grand coup de boules de feu tirées des bateaux des maîtres pendant que Tyrion, Ver Gris et Missandei sont retranchés au sommet de la pyramide, attendant que leurs assaillants soient à court de munitions et qu'il accostent pour pouvoir riposter. C'est alors qu'on toque au carreau. Tout le monde prend l'objet tranchant ou contondant le plus proche et se met en position "défense" mais personne ne se dit qu'ils ont tout de même été drôlement rapides pour escalader cette pyramide toute lisse à mains nues. Mais non ! C'est en fait Daenerys qui vient de se faire déposer par son dragon (ce qui, contre toute attente, est nettement plus logique et sensé).

Le limier continue son périple pour buter les vilains qui ont massacré ses copains. Ils tombent sur d'anciens potes à lui qui font en réalité partie de la même bande de vilains et qui ont capturé ceux que le limier recherche pour les mêmes raisons que lui. Ils s'apprêtent à les pendre et notre compère défiguré négocie pour en tuer 2 sur 3 après un bon gros échange de vannes sur la torture, la cruauté et le fait d'être plus ou moins une fiote. Après avoir piqué les groles du mourant, il fait un barbec avec ses nouveaux amis durant lequel leur chef, Beric Dondarrion dont les multiples résurrections le font incroyablement ressembler à Dare Dare Motus (ou à Buck dans L'ÂGE DE GLACE), lui propose de faire partie de son crew.

GAME OF THRONES Saison 6 Épisode 8 [résumé]

Arya est toujours en convalescence chez Lady Cigogne, la comédienne-chirurgienne qu'elle était censée tuer. Mais la copine de Jaqen, qui n'aime pas trop bien mettre en rogne le Dieu Moultipass vient honorer le contrat en pliant Lady Cigogne en un angle pas tout à fait naturel. Arya s'enfuit avec son ennemie toujours aussi placide et déterminée au cul dans une course-poursuite digne de TERMINATOR. Après de multiples chutes et sauts très périlleux, les plaies de la jeune Stark finissent par se réouvrir, semant derrière elle un chemin de sang tel un PETIT POUCET un peu trash. Elle attire ainsi sa rivale dans son ancienne piaule où elle avait planqué son épée. Mais au moment crucial où elles vont s'affronter, Arya éteint la lumière (elle décapite la chandelle, c'est pareil).

GAME OF THRONES Saison 6 Épisode 8 [résumé]

Et dans la scène immédiatement consécutive, Jaqen découvrira le visage de la méchante dans son dressing à tronches et Arya lui dira que, "c'est bon, t'as voulu qu'elle me bute et je l'ai butée, tu me laisses rentrer chez moi maintenant, on est quitte, parce que je m'appelle Arya Stark de Winterfell moi mÔssieur, j'ai une vitesse de cicatrisation qui dépasse celle du Faucon Millenium et si tu m'appelles encore une fois "a girl", je te défonce ta race".

À suivre...

Commenter cet article

Princessebitch 16/06/2016 07:16

Petit poulet petit poucet les règles ça permet aux assassins de te suivre à la trace c'est tout. Arya est une femme et plus une girl

Odie soit qui mal y pense 16/06/2016 21:56

Je ne l'aurais pas osée celle-là ^_^

Proutcaca 16/06/2016 07:14

Dare dare motus que de souvenirs ! Merci pour ce résumé ☺

Lemeditant 16/06/2016 07:10

Ça fait toujours rigoler chaloupe... C'est con mais j'ai ri fort à ce moment là. Faut dire y'a de l'ambiance film d'horreur... Ah jmb son dernier grand spectacle mais je m'égare d'Austerlitz merci pour ces résumés qui me permettent allègrement de continuer à suivre la série sans souffrir. Et bravo pour la chirurgienne.... OH bah ça ça tombe bien alors

Odie soit qui mal y pense 16/06/2016 21:57

C'est le but, cher ami, c'est le but !