JE SENS LE BEAT QUI MONTE EN MOI & LE QUEPA SUR LA VILNI ! de Yann Le Quellec [critique]

Publié le par Odi-Wan

JE SENS LE BEAT QUI MONTE EN MOI & LE QUEPA SUR LA VILNI ! de Yann Le Quellec [critique]

Christophe (oui, oui, le vrai, l'unique, celui qui crie Aline pour qu'elle revienne) joue le maire d'un petit village. Il demande à André, l'ex-facteur du coin (interprété par le seul, le grand Bernard Menez) de réaliser une action publicitaire pour annoncer l'ouverture d'un cinéma dans sa commune.

JE SENS LE BEAT QUI MONTE EN MOI & LE QUEPA SUR LA VILNI ! de Yann Le Quellec [critique]

Ainsi, André va mener une joyeuse équipée sauvage de jeunes cyclistes à travers la campagne, avec sur leur dos, des pancartes contenant les syllabes du film projeté : PANIQUE SUR LA VILLE (et s'ils sont pas bien rangés dans l'ordre, c'est le bordel : d'où le titre).

JE SENS LE BEAT QUI MONTE EN MOI & LE QUEPA SUR LA VILNI ! de Yann Le Quellec [critique]

Un très chouette road trip avec des prises de vue magnifiques et de vraies idées de cinéma, des acteurs tous très justes (Christophe en Don Quichotte sur son âne en tête), de très jolies jeunes filles (qui tombent le haut),

JE SENS LE BEAT QUI MONTE EN MOI & LE QUEPA SUR LA VILNI ! de Yann Le Quellec [critique]

des personnages (le maire du bled hippie), des apparitions (Bernard Hinault en prophète) et des dialogues surréalistes :

- Tous les cyclistes sont un peu comme mes fils.
- Papa ?"

Bernard Hinault

La bicyclette c'est comme le vélo, ça s'oublie pas.

Christophe

JE SENS LE BEAT QUI MONTE EN MOI & LE QUEPA SUR LA VILNI ! de Yann Le Quellec [critique]

Un voyage initiatique très positif, plein d'humour et de poésie sur l'opposition des générations.

JE SENS LE BEAT QUI MONTE EN MOI & LE QUEPA SUR LA VILNI ! de Yann Le Quellec [critique]

Rosalba est une guide-touristique qui souffre d'un mal étrange : dès qu'elle entend de la musique, elle ne peut empêcher son corps de danser. Alain est un chauffeur de mini-bus de tourisme, fan de Northern soul, un peu dans son monde, un peu timide, un peu à part. De la rencontre de leur deux maladresses naîtront des situations improbables, absurdes et touchantes...

JE SENS LE BEAT QUI MONTE EN MOI & LE QUEPA SUR LA VILNI ! de Yann Le Quellec [critique]

Une jolie histoire d'amour pleine de tendresse et d'espoir, des scènes franchement drôles, une mise en scène originale et une Rosalba Torres Guerrero proprement hallucinante !

JE SENS LE BEAT QUI MONTE EN MOI & LE QUEPA SUR LA VILNI ! de Yann Le Quellec [critique]

Bref, deux excellents moments, simples, frais, qui (re)donnent le sourire.

Et un super coffret double DVD très complet (édité par Shellac et sorti le 2 décembre) avec dedans :

- un livret proposant un entretien avec le réalisateur (qui montre toute sa simplicité, son enthousiasme et sa sincérité) ;

- des bonus très intéressants (comme on reste un peu sur sa faim et qu'on en veut encore) : interview des deux acteurs principaux de "Je sens le beat (...)", scène coupée, docu sur la Northern Soul, court-métrage ("L'homme-oiseau"), concert de Christophe...

Où l'on espère donc qu'on confiera très rapidement un long métrage à Yann Le Quellec, tant le type a de bonnes idées et une belle façon de les filmer.

Et pour d'autres comédies sympas, rendez-vous sur Cinetrafic :

Commenter cet article

Nio 01/06/2015 10:42

Rien que de lire ça j'ai envie de les revoir ! :3