Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
DLCH

JURASSIC WORLD : FALLEN KINGDOM de Juan Antonio Bayona, JURASSIC WORLD 2 quoi [résumé]

JURASSIC WORLD : FALLEN KINGDOM de Juan Antonio Bayona, JURASSIC WORLD 2 quoi [résumé]

Après avoir joyeusement refait la déco du parc à thème dont ils étaient prisonniers, les dinos d’Isla Nublar sont menacés par l’éruption d’un méchant volcan.

JURASSIC WORLD : FALLEN KINGDOM de Juan Antonio Bayona, JURASSIC WORLD 2 quoi [résumé]

En effet, le proprio de Jurassic World dans le film précédent, tout riche et indien qu’il est, n’avait absolument pas fait réaliser au préalable des études extrêmement poussées sur la viabilité de l’île sur laquelle il comptait installer un parc animalier à but totalement lucratif. Non, non, non : il avait bien pris le risque de voir sa fortune engloutie par de gigantesques coulées de lave émanant d’un volcan super violent et seulement endormi...

JURASSIC WORLD : FALLEN KINGDOM de Juan Antonio Bayona, JURASSIC WORLD 2 quoi [résumé]

Pendant ce temps, la fille de Ron Howard, au chômage technique depuis la fermeture impromptue de Jurassic World suite à l’extermination dans d’atroces souffrances de la commission de sécurité, est devenue patronne d’une ONG de sauvegarde des dinosaures... Car une nana qui a supervisé la création d’une espèce hybride encore plus agressive et incontrôlable que celles ayant véritablement existé est certainement la personne la plus appropriée et la plus crédible dans ce rôle-là.

JURASSIC WORLD : FALLEN KINGDOM de Juan Antonio Bayona, JURASSIC WORLD 2 quoi [résumé]

Cependant, le congrès américain refuse de gaspiller l’argent public pour aller sauver nos très gros OGM plus ou moins vénères, préférant le dépenser dans des putes et de la coke, ce qui est sans doute moins dangereux pour l’intégrité physique des contribuables.

Mais apparaît un mystérieux milliardaire, ancien copain de feu John Hammond (le créateur du premier Jurassic Park qui avait dépensé sans compter) avec lequel il s’était brouillé, ce qui explique qu’on n’ait jamais entendu parler du bonhomme jusque là, pas cons les scénaristes. Il apporte alors un soutien providentiel à la rouquine :

Par l’habile truchement d’un échange de bons procédés, elle va l’aider à localiser 11 spécimens de dinosaures représentatifs des différentes espèces clonées (le système GPS de la salle de contrôle sur Isla Nublar ne répondant qu’à l’empreinte de sa mimine) pour que les équipes du monsieur très riche puissent les évacuer sur sa grosse arche de Noé new generation vers une réserve naturelle sur une autre île déserte et luxuriante où ils pourront batifoler en paix...

Bien.

Bien, bien, bien.

Passons pour le moment sur le côté semi-biblique pas tout à fait bien digéré de la proposition et celui extrêmement cruel d’une sélection au pif d’individus pour les soustraire à une mort plus que certaine.

JURASSIC WORLD : FALLEN KINGDOM de Juan Antonio Bayona, JURASSIC WORLD 2 quoi [résumé]

On parle donc de sauver 11 vrais dinos adultes très très lourds, encombrants et potentiellement ultra dangereux plutôt que d’utiliser tout le pognon que cette petite opération va coûter en matos, transport, main d’œuvre et dédommagement des familles endeuillées pour tout simplement récupérer les œufs, les divers embryons congelés et reproduire l’expérience ailleurs...

Et à aucun moment cette conne ne se dit que ça pue légèrement la merde voire le piège à plein nez, et que la grande et belle maquette d’île peuplée avec les rescapés ainsi que l’arrêt de l’interventionnisme humain qu’on lui a vendus ne pourraient être qu’un fallacieux prétexte pour qu’elle accepte de leur donner son accord et ses empreintes digitales ?

JURASSIC WORLD : FALLEN KINGDOM de Juan Antonio Bayona, JURASSIC WORLD 2 quoi [résumé]

Bon, admettons qu’elle soit emportée par l’enthousiasme d’une hypothétique issue heureuse à cette situation merdique et désespérée, et pas uniquement complètement bouchée à l’émeri...

Oh oui, super ! Sauvons une poignée de dinos, c’est déjà mieux que rien !

Sans déconner : peut-on être plus nulle en défense de la cause animale ?

Soit tu essaies d’en sauver un max, soit tu en prends au moins deux de chaque espèce, histoire que leurs morceaux d’ADN de grenouilles transexuelles puisse faire leur effet et leur permettre de se reproduire pépouze sur leur nouvelle île. Parce que sinon ça ne fait que différer leur putain d’extinction ! Donc le fait que cette... ... ... conne (non mais vraiment, y’a pas d’autres mots) accepte de s’allier au projet n’a strictement aucun sens.

JURASSIC WORLD : FALLEN KINGDOM de Juan Antonio Bayona, JURASSIC WORLD 2 quoi [résumé]

Bref. Comme c’est pas trop possible de faire reposer tout un blockbuster sur un être humain femelle, même avec une intelligence et une cohérence aussi foudroyantes, et qu’il faut bien rajouter une romance à la con pour qu’on s’attache un tant soit peu aux personnages, elle va devoir convaincre Star-Lord, son ex en free-lance et ancien comportementaliste animalier à Jurassic World, de faire partie du convoi pour aller sauver Blue, sa velociraptor préférée.

JURASSIC WORLD : FALLEN KINGDOM de Juan Antonio Bayona, JURASSIC WORLD 2 quoi [résumé]

Après 45 minutes (ressenties) de joutes verbales absolument pas artificielles, de visionnages nostalgiques des vidéos de dressage du raptor lorsqu’elle n’était qu’un mignon petit bébé avec « All by myself » à blinde en fond sonore, de tergiversations et d’hésitations nullement stériles, et aussi incroyable que cela puisse paraître, notre gardien de la galaxie (qui se fait appeler ici Owen pour conserver son anonymat) accepte, au terme d’un suspens insoutenable (le nom de Chris Pratt étant en gros sur l’affiche, il n’était pas chose aisée d’en déduire qu’il n’allait pas envoyer la Howardette se faire foutre et retourner à sa charpente comme Joseph). Notre couple d’anciens amants décolle donc pour Isla Nublar en compagnie d’une paléo-vétérinaire et d’un hacker.

Euh... Pourquoi aurait-il besoin de pirater le système s’ils y ont accès grâce aux empreintes de la rouquine ?

JURASSIC WORLD : FALLEN KINGDOM de Juan Antonio Bayona, JURASSIC WORLD 2 quoi [résumé]

Sur l’île, ils font la connaissance d’un sosie Leader Price de la mâchoire de Robert De Niro, à la tête d’un commando paramilitaire, et ce qui devait arriver, arriva : une fois Blue et les spécimens appartenant aux espèces les plus chiantes à localiser capturés (pas les herbivores de 50m de haut donc), nos héros sont neutralisés. Mais que le chaland se rassure : ils réussissent pourtant à échapper in extremis à la destruction totale de l’île (très très radical ce volcan) après une multitude de scènes « coups de chatte » à l’improbabilité variable (non, on ne sort pas indemne d’une nuée ardente) en sautant en camion dans le bateau sans que personne ne s’en aperçoive.

JURASSIC WORLD : FALLEN KINGDOM de Juan Antonio Bayona, JURASSIC WORLD 2 quoi [résumé]

Bateau qui, du reste, peut poser un léger problème de proportions quand on voit la taille des bestiaux.

Ils transfusent du sang de T-Rex anesthésiée à Blue sans jamais attirer l’attention sur eux (chhhhhhut, respirez, tout va bien se passer) et finissent pourtant par se retrouver prisonniers du manoir du vieux milliardaire pas du tout au courant des agissements de son homme de confiance. Car en réalité le bougre organise en loucedé dans la cave, une vente aux enchères des dinos récupérés à usage militaire, en présence de tous les méchants ennemis de l’Amérique (des chinois et des russes pour la plupart). Il présente également leur toute nouvelle création : l’indoraptor, un nouvel hybride à l’intelligence, au flair, à la sauvagerie et à la cruauté supérieurs à ceux du t-rex et du raptor réunis (trop, ça n’était sans doute pas encore assez... pas assez).

JURASSIC WORLD : FALLEN KINGDOM de Juan Antonio Bayona, JURASSIC WORLD 2 quoi [résumé]

Évidemment tout va partir en couille :

– le milliardaire va se faire assassiner par son collaborateur lorsqu’il comprendra que les dinos ne sont pas du tout dans le havre de paix qu’il avait promis.

– les méchants seront punis et mâchouillés.

– la petite fille du vieux est en réalité le clone de sa fille morte, d’où la brouille avec Hammond, qui était bien d’accord pour cloner des espèces disparues qui n’ont jamais cohabité avec l’Homme, mais pas des humains, merde, ça c’est franchement dégueulasse.

– elle ne se fera pas bouffer par l’indoraptor dans une sorte de solidarité génétique de créatures qui n’ont rien à foutre là.

– c’est Blue qui sauvera les miches des héros juchés sur une verrière, un peu comme dans le troisième opus de la série.

– c’est la gamine génétiquement modifiée qui, quant à elle, sauvera les dinos rescapés de la seconde menace d’extinction du film (par asphyxie cette fois) parce qu’ils « sont vivants, comme [elle] » (c’est sûr que partant de ce principe, ça légitimise tout, en effet).

JURASSIC WORLD : FALLEN KINGDOM de Juan Antonio Bayona, JURASSIC WORLD 2 quoi [résumé]

Il y aura également des bonnes grosses scènes prétextes calibrées pour amortir la sortie du film en 3D, de la giclure-sang sur l’objectif de la caméra (il n’y avait pas une loi qui interdisait ça ?), quelques tentatives de jump scare malheureusement exactement là où on les attend et une reprise tout aussi exacte des mécanismes utilisés par Spielberg dans le premier film de la saga : la porte coulissante verticale que la gamine ne parvient à fermer qu’à la dernière seconde, l’incertitude sur la capacité du nouveau dino à actionner les poignées de porte (c’est un raptor amélioré, évidemment qu’il va y arriver), le tapotement de griffe sur le sol... Attention Juan Antonio, à deux plans près on passait directement de l’hommage au plagiat !

JURASSIC WORLD : FALLEN KINGDOM de Juan Antonio Bayona, JURASSIC WORLD 2 quoi [résumé]

Fort heureusement, nos héros se rabibocheront dans l’intérêt de leur nouvelle fille adoptive et illégale qui n’existe pas. Mais gageons que la DDASS et le comité d’éthique auront d’autres chats à fouetter.

En effet, le monde devra désormais accepter de vivre avec les monstres qu’une bande de connards a créés et assumer gaiement les conséquences de leurs actes en se faisant docilement déboîter la gueule au gré de la sauvagerie de leur instinct.

JURASSIC WORLD : FALLEN KINGDOM de Juan Antonio Bayona, JURASSIC WORLD 2 quoi [résumé]

Enfin, comme le dit si justement Brandon-mouche, la Terre se retrouvera à l’aube d’une nouvelle ère jurassique... ce qui signifie qu’ils n’ont pas fini de nous coller des séquelles à ce film.

Et là, on est vraiment dans la merde.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :