"La donna dei fiori di carta" de Donato Carrisi

Publié le par Elodie

La femme aux fleurs de papier est un roman déroutant quand on a lu (et adoré... Oui, ça fait psychopathe) "Le tribunal des âmes" et/ou "Le chuchoteur" et/ou "L'écorchée" (en même temps c'est un peu con de lire "L'écorchée" sans avoir lu "Le chuchoteur").

Un roman qui ne contient donc aucun cadavre d'enfant mutilé ni autre corps démembré en putréfaction.

Un roman court mais dont la lecture est moins aisée (sinon plus laborieuse) que celle des 3 thrillers du même auteur.

Un roman cependant une nouvelle fois très bien écrit.

Un roman noir qui porte aussi bien plus à la réflexion (ceci explique peut-être cela...).

Un roman qui parle d'amour, de montagnes, de mort, de quêtes, de femmes (et de moins femmes), de principes, d'idéal, d'aventures et de tabac.

Un roman sur les petites histoires en parallèle à la grande.

Un roman dont on visualise très bien l'adaptation cinématographique (par Michael Bay... Pour déconner...).

Un roman à la fois hors du temps et pourtant complètement ancré dans l'Histoire.

Un roman triste et plein d'espoir en même temps.

Un roman déroutant, vraiment.

"La donna dei fiori di carta" de Donato Carrisi

Perché ciò che nuoce gravemente alla salute dei benpensanti è soprattutto la libertà degli altri.

Donato Carrisi

Publié dans livre, Carrisi, roman, Italie

Commenter cet article