Le mystère des balles fantômes de Chi-Leung Law

Publié le par Loutre Joviale

Sur le départ, deux mots viennent à l'esprit :

1) "et" 2) "merde"...

(Très rapidement suivis par une sorte de supplique envers l'équipe de l'opération Dvdtrafic : "Pourquoi les mecs ?!? Qu'est-ce que je vous ai fait bordel ?!????").

Est-ce à cause de la bande originale qu'on croirait pompée sur celle de « La cité de la peur » ? Ou bien est-ce la qualité de la photo que l'on penserait empruntée à « Vidocq » ? Ou encore l'ambiance studios avec décors exclusivement indoor et totalement fake ?...

Bref, passée cette première impression quelque peu déroutante (bah oui, c'est pas du tout du tout un film américain) et une fois faites toutes les vannes merdiques à base de clichés pourris sur les asiatiques (bah oui, c'est en VOST en plus... Voilà ce qui arrive quand on est une grosse brèle en culture extrême-orientale), on est ici face à une œuvre plutôt bien jouée (mention spéciale au personnage du patron), bien foutue, avec un petit côté « Le nom de la rose » (pour le huis clos et les énigmes) mais chez les nazis (ça déconne pas les usines de munitions par chez vous !).

Alors c'est vrai que ça peut parfois prêter à sourire, cet aspect volontairement anachronique, décalé et complètement assumé (niveau explosions en ultra-slow-motion, ça se pose ) mais c'est aussi ça qui rend le tout vraiment pas dégueu au final, différent, original voire intéressant.

Voilà, un film un peu inclassable tant il emprunte les codes à tout plein de références (les enquêtes du cinéma policier, l'hommage au muet (et aux blockbusters pour les explosions susnommées), les combats et les cascades improbables des films d'arts martiaux, la morale et le code d'honneur du western, la corruption de la mafia, les fusillades exagérées des films de gangsters...).

Une chouette découverte, sortie en DVD et Blu-ray depuis le 19 février 2014 et éditée par Metropolitan Filmexport.

Le mystère des balles fantômes de Chi-Leung Law

Publié dans film, dvdtrafic, policier

Commenter cet article