TEMPÊTE DE BOULETTES GÉANTES 2 - L'ÎLE DES MIAM-NIMAUX de Cody Cameron et Kris Pearn (c'est moi ou c'est imprononçable "miam-nimaux" ?) [critique]

Publié le par Odi-Wan

TEMPÊTE DE BOULETTES GÉANTES 2 - L'ÎLE DES MIAM-NIMAUX de Cody Cameron et Kris Pearn (c'est moi ou c'est imprononçable "miam-nimaux" ?) [critique]

Sans crier au génie, c'est quand même bien marrant... Et pourtant c'était plutôt mal barré : de très très grosses longueurs pour mettre en place l'action et faire le lien entre le premier et le second volet, un méchant sous acide totalement insupportable (parfait dans son rôle, me direz-vous, tant on a des envies de violence physique à son endroit... Un peu comme le Dracula dans "Hotel Transylvanie" des mêmes studios d'ailleurs), une animation et des dialogues complètement hystériiiiiiiiiiques (ça gesticule beaucoup trop et, attention, notez la nuance, ça ne hurle pas : ça HUUUUUURLE !!!! Un peu comme dans... Bis repetita) et puis trop de jeux de mots tue le jeu de mots, quoi (à la prochaine contraction animal-aliment ou expression à base de bouffe je jette quelque chose sur l'écran... Un enfant par exemple).

TEMPÊTE DE BOULETTES GÉANTES 2 - L'ÎLE DES MIAM-NIMAUX de Cody Cameron et Kris Pearn (c'est moi ou c'est imprononçable "miam-nimaux" ?) [critique]

Malgré tout, une fois qu'ils ont fini le stock d'ecsta de l'équipe de Madagascar 3 ("hé les gars, je sors de chez Dreamworks, y'en avait encore plein !!!!!!"), ça prend. Avec un chouette message sur la famille, l'amitié, le brûlage des idoles (ok, "Là-haut" l'avait déjà fait) et la solidarité (c'est un film d'animation, ne l'oublions pas), quelques clins d'œil plutôt sympathiques (Jurassic Park, Avatar etc...), du mimi-tout-choupinou et des scènes vraiment très comiques.

TEMPÊTE DE BOULETTES GÉANTES 2 - L'ÎLE DES MIAM-NIMAUX de Cody Cameron et Kris Pearn (c'est moi ou c'est imprononçable "miam-nimaux" ?) [critique]

Bref, certainement pas le film du siècle (comme le premier du reste) mais un bon moment avec les gosses (et/ou si vous en êtes resté un vous-même).

TEMPÊTE DE BOULETTES GÉANTES 2 - L'ÎLE DES MIAM-NIMAUX de Cody Cameron et Kris Pearn (c'est moi ou c'est imprononçable "miam-nimaux" ?) [critique]

Publié dans animation, enfants, suite

Commenter cet article