Un résumé rigolo de CINQUANTE NUANCES PLUS SOMBRES (Fifty Shades Tome 2) - Journal de bord : Jour 11.

Publié le par Odi-Wan

Précédemment dans "Cinquante nuances plus sombres" :

Abrégeons collégialement nos souffrances et finissons-en.

En gros, après ce petit passage à vide de l'auteure (une prise de conscience de la nullité de l'ensemble ?), ils n'arrêtent plus de baiser (tout en "grognant fort" et en se promettant l'éternité tous les trois paragraphes) :

Ma déesse intérieure, qui a refait surface après sa soirée passée à se balancer et à pleurer dans un coin, arbore un rouge à lèvres de salope.

Ça faisait longtemps...

Petit "Best of" des moments les plus festifs :

Je savoure la sensation délicieuse d’être possédée tandis que mon corps s’éploie et s’épanouit autour de lui.

Comme une sorte de poulpe ?

Je m’accroche à ses bras et sens ses muscles onduler sous mes doigts.

Ça ondule un muscle ?

Mes mains se posent involontairement sur sa chemise qui colle à sa poitrine, révélant les poils tassés sous le tissu blanc mouillé.

Hmmmmm ... Des poils tassés...

Il lève ses poignets auxquels pend la chemise, trempée et flasque.

Une chemise flasque... Hannnn !

Il achève le long voyage du zip de ma robe (...)

Vlout

(...) dégage mes cheveux mouillés de ma nuque et y fait courir sa langue jusqu’à la bordure de ma chevelure avant de repartir dans l’autre sens, m’embrassant et me suçotant tout à la fois.

Shmouak-slourp-bizzzzzzz-mouah (splouch ?)

Le plaisir monte en flèche, intense et érotique.

C'est pour qui la grosse lapalissade ?

Tout ce sexe… Hmm. Je pourrais y prendre goût.

Tout ce luxe, cette volupté, vivre dans ce confort matériel, cette sécurité financière et affective... Bon ok, je vais faire l'effort d'essayer.

Et puis ils prennent des douches aussi (vu qu'on est samedi et qu'ils ne mettent plus de capotes... No comment) :

Je le lave en dessinant de petits cercles, je nettoie mon homme.

Génial !

— Je veux te laver entièrement, je murmure (...)
« Je suis tout à toi, bébé ».
Je souris, c’est Noël. Son pantalon et son boxer rejoignent rapidement le reste de nos vêtements (...)
— On dirait que tu es content de me voir.

Il arrive en effet que le Christian remue la queue.

Et comme Ana est une petite fille sage et obéissante, Papa Noël va lui laver les cheveux puis la coiffer...

Christian a insisté pour me sécher les cheveux, il est assez doué pour ça. Comment cela se fait-il ?

Les mots me manquent...

Avant de l'emmener dans sa chambre des tortures et de lui éclater les papattes arrières... Parce que comme deuxième cadeau d'anniversaire, en toute simplicité :

J’ai pensé que j’allais t’offrir… moi.

On était tous plus ou moins arrivés à cette conclusion.

Et un petit panier garni aussi avec "un masque, des pinces à seins, un plug anal, son iPod, sa cravate gris argenté – et enfin, et surtout –, la clé de la salle de jeux."

Bref il branche son IPod (placement-produit)...

Le rythme est mesuré et volontairement… érotique. Oh mon Dieu. C’est une musique pour faire l’amour.

Sans déconner ?

Il tire sur la ceinture de mon peignoir pour qu’il s’ouvre.

C'est pas vrai ?!?

Et ensuite il va ranger plein de jouets à lui dans le dedans d'Ana.

Le godemiché se met à vibrer – en moi ! Je suffoque. La sensation est extraordinaire – au-delà de tout ce que j’ai pu ressentir jusque-là.

C'est vachement sympa pour Cricri ça dis-donc...

Il lève le plug anal.
— Celui-ci est bien trop gros. Tu es une vierge anale, je suis certain que tu ne tiens pas à commencer avec ça. Nous allons utiliser plutôt ça.
Il redresse son auriculaire et je suffoque, choquée.

Elle suffoque beaucoup... Si seulement elle pouvait s'étouffer...

Ses doigts… Là ?

Mais tu croyais qu'il allait te le mettre où le plug anal ?

Bref elle prend cher et elle kiffe sa race :

Bordel de merde. Ça va être trop intense.

Et nous, on se dit surtout "Bordel de merde, elle nous a fait un cake sur le SM et puis tout ça pour ça !".

Du coup Christian, toujours "sexy comme un PDG sexy", avec "ses cheveux d'après-baise" même quand ils ne viennent pas de baiser (mais, à sa décharge, c'est assez rare), est plein de blagues (puisque, rappelons-le : " La solution réside peut-être dans le sexe... C’est sans doute cela qui le rend si enjoué. ") :

Il me hisse sur son épaule et s’engage dans le couloir (...)
— Tu aimes bien ces chaussures ? (...)
— Je préférerais qu’elles soient par terre (...)
Sans me reposer par terre, il m’enlève mes chaussures et les laisse tomber bruyamment sur le carrelage.

Quel déconneur ce Cricri !

Je ne pense pas que la densité osseuse de ma tête soit beaucoup plus élevée qu’une autre partie de mon corps...

Et spirituel avec ça !

Et comme troisième cadeau d'anniversaire, alors qu'il a failli se tuer dans un crash la veille, elle lui offre un petit hélico en bois (cela-dit, ça brûle bien le bois) qui fonctionne à l'énergie solaire :

Il adore ! Bien sûr, il est à fond dans les technologies alternatives. Dans l’empressement de mon achat, j’avais complètement oublié.

Ça doit être fatigant d'être aussi conne...

Bref, Cricri appelle le beau-père d'Ana pour lui demander sa main...

C’est un peu soudain, tu ne penses pas, Annie ? Tu ne le connais pas depuis longtemps. Je veux dire, c’est un bon gars, il aime la pêche mais… si vite ?

Oh ben, s'il aime la pêche tout va bien !

... et obtient sa "bénédiction plutôt envieuse" (What ?), puis ils annoncent la nouvelle à la maman d'Ana, puis Ana fait un gâteau...

— Un gâteau ?
J’acquiesce.
— Un gâteau au chocolat ?
— Tu veux un gâteau au chocolat ? (...)
Qui suis-je pour refuser quelque chose à un enfant qui fête son anniversaire ?

Glauque.

... Et puis après ils vont à la fête d'anniversaire chez les parents de Cricri.

M’habituerai-je un jour à ce que Taylor m’appelle « madame » ? J’ai l’impression d’être vieille, d’avoir au moins trente ans.

Pute.

Un résumé rigolo de CINQUANTE NUANCES PLUS SOMBRES (Fifty Shades Tome 2) - Journal de bord : Jour 11.

Là-bas, ils retrouvent tout plein de gens bien-sous-tout-rapport (riches) dont Ros (la collaboratrice-chipo qui est aussi lesbienne et que c'est pour ça que c'est la seule fille qui n'a pas les yeux qui crient braguette quand elle voit Christian mais qu'Ana se résigne en se disant qu'il faut qu'elle prenne l'habitude que "les femmes désirent [son] homme"... Un peu comme toutes les gonzesses en fait), "Gretchen, les cheveux coiffés en chignon – pas en nattes" (avec un prénom pareil c'était important de le préciser) et la méchante Elena. Alors ils annoncent leurs fiançailles sous une pluie d'applaudissements ("Ainsi s'éteint la liberté"... Film d’auteur méconnu)

C’est une sacrée balle à effet rentrant que vous venez de lancer, déclare le Dr Flynn (...)

Après la psychologie de comptoir, les meilleurs messages improbables de félicitations pour les nuls !

Toi et tes métaphores de joueur de cricket...

Forcément : il est anglais.

C’est un choc, et je me creuse la tête pour savoir si j’ai quelque chose à lui demander, mais une soirée d’anniversaire n’est pas vraiment l’endroit approprié pour une consultation psychiatrique.

Tu es épuisante Ana, tant nerveusement que psychologiquement.

Bref Mia (qui est complètement hystérique... Comme Alice, la sœur d'Edward dans Twilight) espère qu'ils vont faire "un grand mariage" et elle prend Ana à part pour lui parler de ses sentiments envers Ethan (qui ne veut pas sortir avec elle parce que comme sa sœur à lui (Kate) sort avec son frère à elle (Elliott) ça lui fait tout bizarre, un peu comme s'ils étaient des Lannister... Ou des Cullen), mais c'est surtout un prétexte narratif (enfin on ose l'espérer parce que franchement on n'en a rien à foutre) pour qu'Ana se retrouve seule avec un cocktail à la main et qu'elle puisse se faire coincer par Elena et le lui balancer à la gueule.

Christian intervient, ils se pourrissent à base de "Elle n'est pas faite pour toi, j'étais l'élue c'était moi" et de "Ferme ta gueule la vieille, tu m'as juste appris à baiser alors qu'Ana m'a appris à aimer et si tu n'es pas avec moi alors tu es contre moi" (et plein d'autres citations de Star Wars... A moins que ce soit dans ma tête tellement je me fais chier) jusqu'à ce que la maman de Cricri intervienne :

— Ôte tes sales pattes de mon fils, espèce de pute ! Et sors tout de suite de chez moi !

Well, that escalated quickly

Et Ana s'enfuit dans la chambre d'enfant de Christian :

La vache. Ce doit être, sans aucun doute, une des confrontations les plus atroces que j’aie eu à vivre. (...) Mon fiancé et son ex-maîtresse… Aucune future mariée ne devrait connaître ça.

Pauvre choute, ça doit être dur pour toi, pas comme cette mère qui vient d'apprendre que sa meilleure amie couchait avec son fils quand il était gamin... Mais qu'est-ce qui me prend ?

Et finalement, Christian rejoint Ana ("Christian, j’aimerais aller à l’église demain."...?), il l'emmène dans le hangar à bateaux (dans lequel ils avaient baisé dans le tome 1) totalement redécoré avec des fleurs et des cœurs et des guirlandes de Motilium, il s'agenouille et lui fait une vraie demande romantique comme elle en rêvait avec une vraie bague à la valeur sentimentale inestimable (et dont la valeur marchande correspond à peu près au montant de la dette grecque).

Mais, tapi dans l'ombre, le méchant éditeur-violeur (mécano et ingénieur aéronautique aussi apparemment), Jack, attend son heure pour se venger, après la tentative d'assassinat ratée de la veille avec l'hélico !

FIN

Ouf !

Commenter cet article

Lemeditant 18/08/2015 10:08

Au moins on s'est marré, par contre penser à manger pendant la lecture du 3ème, histoire d'avoir toujours de quoi vomir. La bile c'est chiant....

Vanilledu13 17/08/2015 16:08

Oserions-nous en déduire que vous avez plus de trente ans ? ;-)

Elo 17/08/2015 16:13

Pas du tout : c'est juste ma maladie de la Tourette qui me reprend ^_^

Nio 17/08/2015 16:04

"Il lève le plug anal.
— Celui-ci est bien trop gros. Tu es une vierge anale, je suis certain que tu ne tiens pas à commencer avec ça. Nous allons utiliser plutôt ça.
Il redresse son auriculaire et je suffoque, choquée."


C'te cruche. J'ai presqu'envie de lui crier "MAIS C'EST PREVU POUR RENTRER BON SANG !".
Pardon. XD

Elo 17/08/2015 16:14

Elle est meugnonne...

Nio 17/08/2015 16:03

"Ça ondule un muscle ?"

> Ce doit être son troisième bras placé entre les deux jambes.
(ben oui, il remue la queue donc forcément... XD )

Elo 17/08/2015 16:16

Ce bras-là n'ondule jamais chez Cricri, il serait atteint de priapisme que ça m'étonnerait qu'à moitié ;)