Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
DLCH

ARCTIQUE, une grande leçon de morale en IMAX [critique]

ARCTIQUE, une grande leçon de morale en IMAX [critique]

Si vous aimez qu'on vous fasse la leçon, si l'école vous manque, si vous souhaitez que, d'entrée de jeu, Yann Arthus Bertrand vous explique que le monde sera meilleur grâce à son assoc' et à Coca Cola, si vous avez envie qu'on vous répète pendant 3/4h que vous êtes des vilains-pas-beaux qui polluez la planète et qu'à cause de vous les ours polaires n'ont plus rien à bouffer, si vous pensez vous aussi que le salut de la Terre viendra uniquement du fric que vous lâcherez au mec qui prend des photos d'un hélico et si vous êtes persuadés que "le plus beau cadeau que puisse faire une mère à ses enfants c'est de leur laisser une planète en bonne santé" (mais que leur léguer un capital foncier ça sert à rien), courez-y vite à la Géode !

Si par contre, vous n'êtes pas spécialement friands de ce genre de discours bobo-moralisateur-culpabilisant-la-guerre-c'est-caca-la-maladie-c'est-méchant (avec regard assassin des gosses à la sortie -c'est fou ce que c'est influençable ces petites bêtes- qui vous oblige presque à vous justifier : "mais je pratique activement le tri sélectif/fais du co-voiturage/prends les transports en commun/me lave qu'une fois par semaine/consomme slow-équitable-bio-local-food/fabrique moi-même mes tampons en tressant les cheveux et autres poils que je récupère dans la bonde de la douche") mais que vous avez envie d'en prendre plein les mirettes en faisant abstraction du laïus de la Marceau (tais-toi donc et montre-nous plutôt tes seins... Ouais, en fait c'était y'a presque 10 ans alors non, juste ferme-la), courez-y vite à la Géode.

Où on se dit que si on avait vu Gravity en IMAX 3D, notre repas n'aurait pas tenu 5mn en interne (et que ceux qui l'ont fait en conservant leur dignité intacte peuvent prétendre à entrer à la NASA).

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :