C'EST LA FIN de Seth Rogen & Evan Goldberg [critique]

Publié le par Odi-Wan

C'EST LA FIN de Seth Rogen & Evan Goldberg [critique]

Étrangement, j'ai comme envie de pousser un hurlement primaire...

Pourquoi avoir encensé ce film ? Pourquoi m'avoir trahie, chers critiques que je respecte (j'avais confiance en vous, merde) ?!?

Ce film est con (mais pas dans le sens positif du terme, genre "La cité de la peur, c'est très con", parce que hilarant), ce film est chiant... et surtout, comble pour une comédie, ce film n'est pas drôle !

Il y avait pourtant matière à se marrer mais le comique repose en grande partie sur les discussions banales, terre-à-terre, de cette "vraie" bande de potes ultra connus (si tant est qu'on soit client des comédies d'Apatow & Cie) en pleine Apocalypse... Soit du bavardage normal en situation totalement anormale (D'où décalage/humour/rire mais non, désolée, n'est pas Tarantino "grande époque" qui veut).

Nous sommes donc face à un joyeux quintet (+ 1 à un moment donné mais comme il éjacule sur le seul magazine de cul restant sur Terre il se fait bannir et après il devient cannibale - oui j'ai spoilé mais je m'en fous : je suis fâchée), tous approchant les 40 balais, et les réalisateurs fabriquent des situations humoristiques artificielles sur le fait qu'ils picolent (c'est dingue), qu'ils fument (c'est caca pour la santé quand même), qu'ils gobent (c'est pas très légal tout ça mais ça fait voir les mouvements en arc-en-ciel flashy et danser sur Gangnam Style... Scène totalement "désopilante" et "indispensable" - on sent le sarcasme là ?) et qu'ils disent "bite/couille/chatte" toutes les 2 phrases. Bref, qu'ils sont complètement immatures et irresponsables... Pardon mais ça ne suffit pas à faire un film (ou alors dès demain je m'attelle à écrire un scénario basé sur mes soirées de beuverie folklorique avec mes copines trentenaires à "analyser" la saga Twilight ou à "philosopher" sur la présence de Jésus dans les clips de LMFAO... Je suis sûre que ça intéressera plein de gens sobres et propres sur eux qui trouveront certainement un message -un appel à l'aide ?- derrière tout ça)...

Parce que c'est bien là le problème : ça n'est pas subversif pour 2 ronds ! Ou alors j'évolue dans un microcosme complètement barré et atypique où l'irrévérence, le blasphème, l'irrespect et le langage de charretier sont quotidiens... À moins que, comme me l'avait dit une amie à l'époque où je m'étais un tout petit peu excitée sur "50 shades" : "tu ne peux pas comprendre cet engouement si tu ne connais pas la société américaine, c'est tout à fait transgressif pour eux !"... et j'imagine qu'elle avait sûrement raison (je peux pas dire : j'y ai jamais mis les pieds) mais quid de la France ?!? Ou bien c'est un problème générationnel et nous sommes des pervertis immoraux... Car ça n'est pas choquant (même lorsqu'on ne passe pas sa vie dans des backroom sordides) et ça n'est pas marrant non plus.

Alors c'est sûr que ce film a pu faire délirer une certaine frange de la société ("rhoooooo, le démon il a un gros kiki et y va posséder dans les grandes largeurs le type pendant son sommeil !!!") mais ça n'est pas ce qui s'est fait de mieux dans le style scato/obsédés sexuels/ados attardés...

Et puis ce côté religieux faussement provocateur, qu'est-ce que c'est daté... La rédemption dégueulasse, les allusions lourdingues à l'homosexualité (Hé les gars, chez nous on a le mariage pour tous, on est trop des rebelles hein ?), le côté "on est des stars mais regardez comme on a de l'humour et de l'auto-dérision à écorner notre image comme ça !", le fait de vouloir faire un film à message tout en se moquant des films à message... Ce qui aurait pu être rigolo apparaît finalement super bancal.

En fait, ce film hésite tout du long entre plein d'identités différentes (teen movie, film catastrophe / fantastique / d'horreur, critique sociale des relations humaines "made in Hollywood" (seul aspect réussi du film), comédie bien grasse, parodie...), effleurant les genres sans réussir à en développer aucun correctement et le résultat est vraiment foireux.

Mais peut-être, dans un avenir plus ou moins proche, j'écrirai quelque chose de positif sur tout ça, histoire de pouvoir moi aussi être happée par le faisceau lumineux et aller au Paradis assister à un concert privé (ultime désir inavouable masculin) des Backstreet Boys... Nan je déconne : en enfer y'a McLovin et Rihanna, ça a l'air plus fun !

Publié dans film, comédie

Commenter cet article

MarmotteFatiguée 19/10/2013 12:09

En somme, un film américain pour les américains...

Hysterik Anonyme 19/10/2013 18:24

Ça dépend : c'est la même chose qui m'avait gonflée dans "les infidèles", l'outrance pour l'outrance, l'exagération, la surenchère, ce côté "on va aller super trop loin pour choquer les gens BSTR (bien-sous-tout-rapport)"... Et au final, c'est à ce public-là que ça plait, genre "j'ai fait une folie ce weekend : je suis allé voir un film absôôôôlument déjanté ! Je me suis com-plè-te-ment encanaillé !!!" (Bon faut le dire avec une intonation aristocratique)...
Un peu comme ces gens qui gardent sous le coude cet(te) ami(e) "fout-la-honte" qui dit des gros mots et qui l'invitent de temps en temps quand ils ont peur de s'emmerder entre gens respectables.
Et ce sont les mêmes qui vont trouver douteux un film comme "No pain, no gain" alors que l'usage des "déviances" sexuelles y est traité avec second degré... Comme si ces mêmes déviances ne devaient apparaître que dans des films estampillés "grosse comédie bien graveleuse" pour bien signifier qu'elles ne sont pas réelles ou tout du moins qu'elles ne font pas partie de leur réalité.

MarmotteFatiguée 19/10/2013 15:20

Il faudrait vérifier, peut-être qu'on ne rigole pas pour les mêmes choses ^^. Tu as mis le doigt sur un truc si ça se trouve.

Hysterik Anonyme 19/10/2013 13:04

Par/de/pour/avec... Mais dans la même veine y'en a qui sont marrants quand même...

Fab 17/10/2013 22:19

Je pense que Tu as trouve ta reconversion... ;-)

Hysterik Anonyme 17/10/2013 22:31

Prochain apéro on met Nat à l'ordi pour écrire un compte-rendu :)

el coursapied 17/10/2013 16:39

OUhla colère, pas tapé ^^. Bon donc à déconseiller si j'ai bien saisi?

Hysterik Anonyme 17/10/2013 16:53

Vi, remate Supergrave à la limite ;)