Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
DLCH

[Mes chroniques de la loose] Mes plus beaux moments de solitude en milieu médical...

[Mes chroniques de la loose] Mes plus beaux moments de solitude en milieu médical...

Être enceinte de 6 mois pendant l'épidémie de grippe A en 2009. Faire partie des gens à vacciner en priorité. Recevoir son petit coupon 1 semaine après l'avoir chopée. Se bourrer de Tamiflu. S'entendre dire :

On n’a pas assez de recul pour connaitre les effets sur le fœtus mais il vaut mieux ne prendre aucun risque : au pire, vous en ferez un autre...

Ok, et pour celui-là, s’il est pas bien configuré à la sortie on le remet à l’intérieur ? On le jette ? On fait comment, c’est quoi le projet ?

[Mes chroniques de la loose] Mes plus beaux moments de solitude en milieu médical...

Accouchement déclenché. Je demande l'autorisation de me déplacer avec ma perf afin de faire jouer la gravité en ma faveur.

Faisant fi de toute dignité, je pars vaillamment arpenter les couloirs de la maternité (en passant par l'accueil sinon c'est moins drôle) vêtue d'une simple culotte et d'une blouse d'hôpital fermée par une pression au niveau de la nuque.

Ce n'est qu'au bout de mon troisième passage quasiment cul-nu qu'une aide soignante aura pitié de moi et m'expliquera que la blouse dispose de plusieurs pressions qui permettent de la fermer intégralement...

[Mes chroniques de la loose] Mes plus beaux moments de solitude en milieu médical...

Cela fait 10 jours que j’ai été opérée de la myopie au laser. Comme ma cornée était trop fine mais que j’aime les challenges, pas de Lasik mais PKR (en gros : pas de pansement cornéen mais abrasion directe sur la surface de l’œil).

« Si tu vomis, vomis là-dedans. »

Et comme le dit très justement l’adage :

Avec le PKR, tu douilles ta mère.

Sagesse populaire.

Après m’être shootée au Lexomil et avoir passé la phase de désespoir annoncée due à la douleur atroce et l’incapacité d’ouvrir les yeux, à base de « chui trop coooooonne » et de moult « j’vais crever !!!! » parfaitement rationnels, franc succès, vision presque parfaitement nette, un nouvel univers sans lunettes s’ouvre à moi.

Mais c’était sans compter sur les petits doigts graciles des grosses papattes de Sorbubulle, aux ongles néanmoins acérés, qui m'ont littéralement arraché l'épithélium cicatrisé de l'œil droit...

Et voilà comment on se retrouve à passer la Saint Sylvestre 2012 aux urgences ophtalmiques.

[Mes chroniques de la loose] Mes plus beaux moments de solitude en milieu médical...

Fin avril 2014.

Docteur R., généraliste : Vous avez pris 5kg depuis la dernière fois qu'on s'est vus, en janvier. Comment ça se fait ?
– Ah ben c’est peut-être parce que je suis enceinte de 7 mois...

Note pour plus tard : penser à changer (encore) de médecin traitant.

[Mes chroniques de la loose] Mes plus beaux moments de solitude en milieu médical...

Rendez-vous préopératoire avec l'anesthésiste.

– Comment ça se fait qu'on vous enlève un rein ?
– Euh... Je m'ennuyais alors c'est une occupation comme une autre... ?

*silence gêné, même que si un virevoltant avait roulé entre nous, lentement poussé par le vent, sur une musique d’Ennio Morricone, ça ne m'aurait étonnée qu'à moitié*

[Mes chroniques de la loose] Mes plus beaux moments de solitude en milieu médical...

Conversation téléphonique avec mon organisme de sécurité sociale (dont je tairai le nom mais qui commence par un M et finit par GEN) afin de savoir s'ils ont bien reçu mon dossier de prise en charge de l'ALD. Réponse :

– Je ne peux pas vous le dire mais dans ce genre de dossiers, les délais de traitement sont très longs donc c'est normal si vous n'avez pas encore reçu de courrier de notre part.
– Ah ok, excusez-moi mais c'est mon premier cancer vous savez, je débute, alors je ne sais pas encore bien comment ça marche...
– Vous savez que ça n'est pas drôle ?

Non mais oh ! Je fais ce que je veux d'abord, c'est ma santé à moi et si je veux déconner dessus, je peux. Merde !

Moralité : tenter de faire du second degré avec des personnes qui en ont subi l'ablation dès la naissance, c'est au mieux humiliant, au pire douloureux.

[Mes chroniques de la loose] Mes plus beaux moments de solitude en milieu médical...

Echographie pour savoir si je fais un nouveau petit cancer parce que c’est important d’être constante dans les problèmes de santé de merde. Je retrouve le radiologue qui avait découvert ma première tumeur il y a 2 ans. Il me demande :

– Alors comment vous avez traversé cette épreuve, psychologiquement ?
– Ivre.
– Ah, vous voulez dire que vous étiez comme dans un état second...
– Non, non : ivre, comme avec de la vodka.

Quand la vie (ou ton interlocuteur c’est pareil) t’offre une chance de reprendre ta dignité, quel intérêt de la saisir ?

[Mes chroniques de la loose] Mes plus beaux moments de solitude en milieu médical...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :