GAME OF THRONES Saison 6 Épisode 9 [résumé]

Publié le par Odi-Wan

Précédemment dans l'épisode 8 de la Saison 6 de GAME OF THRONES :

GAME OF THRONES Saison 6 Épisode 9 [résumé]

AVERTISSEMENT !

GAME OF THRONES Saison 6 Épisode 9 [résumé]

Oyez, oyez braves gens ! Ce qui va suivre s'adresse à ceux qui suivent assidûment Game of Thrones et qui ont déjà vu le dernier épisode (et qui ont un poil de recul sur leur addiction tant qu'à faire). Ce qui va suivre s'adresse aussi à ceux qui n'en ont strictement rien à carrer de Game of Thrones mais qui veulent faire comme tout le monde. Bref, ce qui va suivre vous raconte et vous dévoile l'intrigue de la saison 6 de Game of Thrones. Par conséquent, ce qui va suivre est complètement plein de spoilers.

Daenerys assiste du haut de sa pyramide au massacre des meereenois par les Maîtres et leurs soldats. Elle discute stratégie avec Tyrion qui est moyen chaud pour qu'elle projette de faire la même chose que son papounet en son temps : buter tout le monde alentour (raison pour laquelle Jaime avait tué le papounet en question qui voulait pratiquer une ablation de Port Real et de toute sa population, à grand renfort de feu grégeois, qu'elle soit pour ou contre lui). Ils vont donc finalement user de la voie diplomatique. Sauf que les Maîtres, ils n'ont pas bien compris que c'est leur reddition à eux que la reine est venue négocier et ils ont grandement sous-estimé son petit côté Targaryen. Du coup elle s'en va cramer quelques bateaux avec ses dragons et faire un méchouis de leurs occupants pendant que ses Dothrakis de compagnie menés par Daario s'occupent des combattants au sol. Et ce qui est pratique avec les démonstrations de force, c'est que ça permet de récupérer le matos abandonné par les fuyards : faisant d'une pierre deux coups, Daenerys aura donc re-re-re-re-re-libéré Meereen et aura aussi re-une flotte.

GAME OF THRONES Saison 6 Épisode 9 [résumé]

Comme dans la baie des cerfs, la tentative d'arrangement à l'amiable à quelques encablures de Winterfell échoue elle aussi lamentablement. En effet, Jon proposait à Ramsay d'éviter la bataille en jouant la baraque à Chifoumi. Mais comme Jon est, de notoriété publique, le plus grand joueur du Nord (même qu'on sait pas trop bien d'où il sort cette réputation), Ramsay préfère la baston générale. Rendez-vous est donc pris pour le lendemain matin après un solide petit-déjeuner.

Le plan de la bande à Jon Snow sera de laisser Bolton les attaquer en frontal maintenant qu'il est bien énervé afin de le laisser faire une percée au centre de leurs troupes qui leur permettra ensuite d'encercler les siennes. Sansa, en sœur aimante, attend que Jon se retrouve seul pour lui dire que c'est vraiment un plan de merde, qu'il sous-estime la psychopathie de son adversaire, que Rickon est foutu, qu'ils ne sont pas assez nombreux, que rien ne se passera comme prévu, qu'ils vont se faire défoncer menu et qu'elle préfère crever plutôt que de retourner auprès son cher et tendre époux. Un vrai bon gros discours d'encouragement en somme. Du coup Jon a tellement confiance en lui qu'il se met à ratisser vraiment très large en allant carrément demander conseil à Melisandre (et accessoirement lui signifier son refus d'acharnement thérapeutique s'il venait à calancher une nouvelle fois).

Pendant ce temps, Davos et Tormund le chef rouquin des sauvageons discutent de leurs petites manies d'avant le combat et on est contents d'apprendre que comme le commun des mortels avant un exam, le stress pousse l'un à picoler dru et l'autre à avoir la chiasse. Les pérégrinations de Davos pour trouver un coin tranquille afin de se soulager le mènent tout droit aux restes du bûcher sur lequel Melisandre avait fait cramer la fille de Stannis pour lui assurer la victoire lors de la saison précédente... Manœuvre qui s'était avérée aussi foireuse qu'inutile à l'arrivée et dont Davos n'avait jamais eu connaissance. Et comme il retrouve le petit cerf en plastique à moitié fondu de la gamine, le doute l'assaille. Mais comme l'aube se lève, il réglera ses comptes plus tard.

Theon et Yara, qui possèdent un excellent sens du timing, arrivent à Meereen pile-poil après la bataille. On assiste ainsi à de chaleureuses retrouvailles entre Theon et Tyrion durant lesquelles ils se remémorent un passé glorieux à base de : "Tu t'es peut-être foutu de ma gueule de nain au début de la série quand on s'est vu à Winterfell, mais en attendant, moi, on ne m'a pas rétréci depuis, na-na-nèreuh !". Mais outre l'évocation de ces sympathiques mais cuisants souvenirs, ce que le frère et la sœur souhaitent surtout, c'est négocier avec Daenerys afin qu'elle les aide à reprendre les Iles de Fer à leur oncle. En échange, elle obtiendra le soutien de leur flotte pour prendre Port Real. Alors Daenerys leur demande : "Pourquoi donc que j'aiderais l'autre eunuque à accéder au trône de sel alors qu'il a été tout vilain avec mon conseiller il y a 5 ans ?". Mais Theon la détrompe : c'est pas lui, c'est elle qui veut régner. Sentant Daenerys frétiller sur son trône, Yara va alors subtilement plaider sa cause, rapport au fait que Daenerys a lu dans Essos Matin que leur tonton était sur le point de rappliquer avec sa nouvelle flotte magique et flambant neuve fabriquée avec tous ces majestueux arbres qui n'existent pas sur les Iles de fer pour lui aussi lui proposer son soutien :

Ouais ok, c'est vrai : une femme n'a jamais régné sur les Iles de fer mais ça serait pas un petit peu pareil avec les Sept Couronnes ?

*Clin d'œil appuyé*

Et pis d'abord, notre oncle, y dit qu'il veut t'aider à monter sur le trône de fer mais c'est même pas vrai : en réalité, il le veut rien que pour lui tout seul parce que les filles, c'est nul !

*Clin d'œil encore plus appuyé*

Et même que notre oncle, il a dit qu'il allait venir te voir mais qu'en plus de ses bateaux, il allait t'offrir sa grosse bite... Non mais le porc quoi !

Bon, allez les filles, c'est bon, on a compris, bouffez-vous le cul et on en parle plus.

Alors en tant que fondatrice du MLF de Westeros et Essos, Daenerys a bien reçu 5/5 les sous-entendus de Yara (même s'ils étaient vraiment très difficiles à comprendre). Mais avant toute chose, elle va d'abord lui montrer qu'il ne faut quand même pas qu'elle oublie comment c'est carrément toujours trop elle la chef du Girl Powa en lui faisant promettre qu'en contre-partie, les fer-nés arrêteront tout net d'être des gros dégénérés de pilleurs et de violeurs. Et même si Yara se retrouve drôlement emmerdée parce qu'elle ne sait pas trop comment elle pourra annoncer à son peuple qu'elle abolit le sport national, n'étant pas vraiment en position de refuser, elle accepte.

Au petit jour, la team Snow et la team Bolton se font face. Ramsay arrive en traînant Rickon derrière lui. Et il lui dit en substance "Run Bitch, Run !". Le jeune Stark, toutefois quelque peu dubitatif quant à ses chances de survie, s'élance donc tout droit (parce qu'en zigzagant ça aurait été moins drôle) pour rejoindre son demi-frère pendant que Ramsay bande son arc. Voyant cela, Jon grimpe laborieusement sur son cheval et tente de franchir la distance qui le sépare de son petit frère avant qu'il ne se fasse embrocher par l'autre gros taré... Tentative de sauvetage dans laquelle il échouera forcément in extremis.

GAME OF THRONES Saison 6 Épisode 9 [résumé]

Parce qu'en plus d'avoir bien niqué toute la stratégie établie lors du conseil de guerre de la veille avec ses conneries de réaction irréfléchie à la provocation, il verra donc crever Rickon de près et il se retrouvera à devoir affronter seul la cavalerie adverse, ses coéquipiers étant censés être restés à la base. Après s'être brièvement aperçu de sa boulette à être tombé dans le panneau comme un gros faisan (ce qu'avait prédit sa sœur par ailleurs), il décide d'attendre vaillamment la mort, l'épée à la main...

Mais non ! Ses copinous le suivaient en fait de près à pas de loup et ils étaient tellement derrière lui qu'il aurait presque pu sentir leur souffle chaud et moite dans sa nuque ! Bon, à partir de là, décapitation, éventration, éviscération, égorgement, empalement, transpercement, giclures, pif-paf-boum-shlurp-cling-splash-crac-ding-dong-splouch-vloup (etc), la bataille fait rage. Bataille durant laquelle Jon jouit d'une chance insolente, qui tendrait à le rassurer sur ses interrogations de la nuit précédente sur l'éventualité d'une résurrection sadique par un Dieu de la Lumière taquin qui l'aurait ressuscité uniquement pour mieux le laisser crever durant cette bataille (ce qui est un peu con mais bon c'est Jon Snow quoi et vu que la Melisandre ne sait plus trop où elle habite, elle n'est pas très efficace niveau réponse aux questions métaphysiques de dernière minute).

Bref, une fois que Ramsay a fini de faire mumuse avec ses archers (qui butent au passage nombre de ses hommes et de ses bestiaux), il lance les fantassins dans la mêlée et la bande à Jon Snow se retrouve encerclée (tout pareil que le plan mais à l'inverse donc). Et ils sont très-très fortement dans la merde, d'autant plus que les assaillants appliquent la technique martiale dite de l'anus carnivore (ou la gueule de lamproie) en opérant un rétrécissement synchronisé du cercle toutes lances en avant, le seul salut étant de grimper sur la petite colline formée par les cadavres au cœur de la meule. Ce faisant, Jon se boîte et manque de se retrouver enseveli sous ses copinous paniqués (ce qui constituerait une mort bien conne tout de même). Mais alors que Jon pratique une remontée à la surface digne du fils caché de Muriel Hermine et de Mark Renton émergeant triomphalement des chiottes ses suppositoires à la main et que tout espoir de victoire semble perdu, vlatipa que Sansa nous la joue Gandalf et débaroule avec les troupes du Val menées par Little Finger (oh ben ça ça tombe bien alors !).

La team Ramsay se fait alors copieusement défoncer à son tour et le débâtardisé paricide en chef décide de rentrer prestement au bercail, immédiatement collé au cul par Jon, Thormund et le Géant sacrificiel. Une fois à l'abri des murailles de Winterfell, il se dit que même si son armée est défaite, il lui reste le château et que même avec ses invités-mystère, la troupe de Jon n'est pas assez nombreuse pour tenir un siège. Sauf que Jon n'est pas Stannis et qu'en terme de cruauté comme en tout, le mieux étant toujours l'ennemi du bien (on te l'avait pourtant déjà dit lors de ta nuit de noce où tu avais forcé Theon à te regarder violer Sansa par tous les trous), notre gentil batard est passé en mode super-vener (mais sans la cape) après le décès inopiné de Rickon. Il nourrit donc un tout autre dessein, ce que comprend rapidement Ramsay lorsqu'il constate que le Géant domestique de Jon lui défonce la porte de Winterfell.

GAME OF THRONES Saison 6 Épisode 9 [résumé]

Une fois dans la cour de son ancien chez-lui, Jon regarde tendrement son géant criblé de flèches lorsque Ramsay l'achève en lui tirant en plein dans l'œil (là aussi, pourquoi n'a-t-il pas profité de ce moment de mièvrerie toute Jonsnowesque pour le tuer au lieu de chercher à le faire seulement souffrir en ôtant toute chance de guérison à son très grand copain ? Mais non, parce que Ramsay est un méchant-méchant et que c'est cette petite faiblesse qui le perdra). Du coup Ramsay annonce à Jon que finalement, il est pas contre une petite partie de Chifoumi pour régler leur différend. Sauf que Jon qui, rappelons-le, a attrapé une super étoile sur le champ de bataille, n'a plus rien à perdre et que, porté par la haine et la soif de vengeance, il avance d'un pas plus que décidé droit vers lui en bloquant avec un bouclier toutes les flèches qu'il lui décoche et qu'il lui défonce ensuite la gueule à main nue, dans une scène d'une violence telle qu'elle procure autant de plaisir que lorsque Joffrey s'était mis à mousser (même si l'expérience du duel judiciaire entre Oberyn et La Montagne pourrait pousser certains téléspectateurs à hurler comme des perdus : "Finis-le, finis-le !!!").

Une fois les bannières des Bolton dégagées et la bannière des Stark réinstallée (Wouhouuuu !), Sansa s'attelle à se préoccuper du sort de son époux que Jon n'a donc pas tout à fait tué. Elle se rend alors à son chevet dans le chenil et lui lache ses propres clebards qu'il affamait depuis une semaine en prévision de l'arrivée imminente de prisonniers due à sa future victoire. Clebards qui lui offrent une mort dans d'atroces souffrances ô combien méritée (manichéisme, combo, double orgasme !!!).

GAME OF THRONES Saison 6 Épisode 9 [résumé]

Merci aux scénaristes de donner aux fans à la fois ce qu'ils attendent et ce qu'ils redoutent... Mais gageons que les bouquins prendront une toute autre tournure.

À suivre...

Commenter cet article