LE GARDIEN DE PHARE de Camilla Läckberg [critique]

Publié le par Odi-Wan

LE GARDIEN DE PHARE de Camilla Läckberg [critique]

Première vraie déception en parcourant les dernières lignes du nouveau roman de cette auteure que j'affectionne particulièrement (rien de sexuel, juste du respect).

En effet, pourquoi avoir cédé à la facilité ?... À moins que ce ne soit un auto-sabordage en règle (genre "la grande majorité des auteurs de polars écrivent de la merde, pourquoi je me casserais la nénette à essayer de faire quelque chose de surprenant à chaque fois et qui tienne la route ?") : tout dans la construction du récit est tellement fait pour que l'on comprenne l'intrigue de façon prématurée, et ce dès les premières pages du livre, qu'on se demande si c'est pas volontaire ! (D'ailleurs, plus prématuré, y'a pas... À moins de donner le nom du tueur dans le titre... Oh mais attendez...!).

Je crois que, lorsqu'on lit un thriller, il n'y a rien de plus frustrant que de voir sa première intuition, celle qu'on a au bout de 3 lignes, s'avérer être la bonne 400 et quelques pages plus loin...

C'est sûrement stupide mais ça me rend triste, comme si je me sentais trahie (même si, faut pas déconner, elle me doit rien la Camilla : j'vous ai dit, on se connaît pas, je l'ai juste légèrement mise sur un piédestal) : quand on regarde un film de merde, on se dit qu'on a perdu quoi, 3h maxi de sa vie ? Pour un livre c'est différent : il y a davantage d'implication personnelle (niveau temporel), surtout quand on attend la parution du nouvel opus chaque année avec impatience...

Bref, même si l'écriture est toujours aussi plaisante et que la trame regorge là aussi de petites histoires parallèles bien angoissantes, voire particulièrement glauques (spéciale dédicace à Anna et à Madeleine) qui suscitent toujours chez moi la résurgence de sentiments plus noirs les uns que les autres (de la colère, de la haine, du désespoir, de la panique et une profonde envie de chialer aussi... Oui, ok, pas qu'une envie, j'avoue), l'aspect simpliste et convenu de l'enquête principale vient malheureusement gâcher l'ensemble...

Voilà, voilà, je suis donc déçue.

Maintenant j'hésite : est-ce que je relis un meilleur épisode de la série (genre "Le tailleur de pierre") histoire d'enfoncer le clou ? Ou est-ce que je me plonge dans un Dan Brown (ou carrément mieux : un Giacometti-Ravenne) pour faire remonter ce roman dans mon estime ? Ou alors, soyons fous, je me lance dans la suite de "50 shades" et dans ce cas je réécrirai totalement cette critique pour finalement faire un éloge absolu du "Gardien de phare" (ou de tout autre bouquin qui ne m'aurait que moyennement emballée) dans une semaine (si je survis)...

(Tapez 1, 2 ou 3... Ou 4 si vous pensez, certainement à juste titre, qu'il vaudrait mieux que je la ferme)

Commenter cet article

steph 26/10/2013 22:11

je passe mon tour quand je vois cette couverture j'ai le sentiment de revoir les millenium et j'ai PAS DU TOUT ACCROCHe mais alors pas du tout... je retourne dans mon Harlan Coben ;)

Hysterik Anonyme 27/10/2013 14:05

Vi

steph 27/10/2013 14:01

quel musso? valentin?

Hysterik Anonyme 27/10/2013 12:05

Excellent ! Je finis le polar de Musso qui se passe à Nice et je veux bien continuer un sorte de pèlerinage "thriller géographique" :)

steph 27/10/2013 10:10

en même temps je dis ça mais j'ai cauchemardé toute la nuit avec mon Coben (peur noire)!!!! oui oui pas de soucis je te le passerai (version ibook par contre) et j'en ai plein d'autres!!!!!

Et pendant que j'y suis figures toi que j'ai rencontré un écrivain de roman policier la semaine dernière dans mes montagnes qui écrit un polar sur Biot!!!!!!! bien sur je lui ai acheté (en vrai livre à feuilles cette fois) et il semble que l'intrigue se passe autour de la verrerie! Intéressant non? pareil je te le passerai si ça te tente! bizzzzz

Hysterik Anonyme 26/10/2013 23:24

Ben tu vois pour moi c'est tout le contraire : c'est après avoir lu la saga Millenium (que j'ai adorée) que je me suis lancée dans les autres romans publiés chez ACTES SUD / Actes noirs... Comme quoi, les goûts et les couleurs... ;)
Mais si tu veux me prêter ton Coben (quand tu l'auras fini), je serai curieuse de le lire ^^

MarmotteEcrivainALoutreEcrivainItou 23/10/2013 15:16

5 ! Mdr, écris une fanfiction avec une fin digne du bouquin !!

Hysterik Anonyme 30/10/2013 22:25

PS : j'adore le concept du pseudo évolutif ;)

MarmotteEnthousiaste ! 26/10/2013 12:16

^_^

Hysterik Anonyme 25/10/2013 19:19

Ou bien, j'ai tellement ouvert ma gueule que j'ai surtout matière à me planter en beauté ! (Mais si un jour je ponds une daube, tu seras la première, et sûrement la seule, victime à me lire, promis XD)

MarmotteQuiYCroit 25/10/2013 15:34

Bon ben préviens-moi quand tu écriras ton propre policier, avec tous ceux que tu as lus et vus tu as matière à faire un truc qui déchire. ^_^

Hysterik Anonyme 24/10/2013 17:53

Désolée EL James m'a traumatisée ;O)
Bah si je ne veux pas faire plus de spoilers, ca me semble compliqué... Peut-être une fin comme dans "Les autres" mais faudrait toucher à pas mal de choses... Ce qui n'est pas dans l'esprit d'une "fan fiction" qui relève plus de la transposition (et du plagiat aussi, surtout)... Ce qui impliquerait, par exemple, que Erica se mêle de ses oignons pour une fois (mais là on perd l'essence de la série). L'histoire se tient mais c'est juste extrêmement prévisible en fait.

MarmotteInsistante 24/10/2013 16:25

Personne n'a dit qu'une fanfiction devait forcément être porno. Si j'ai bien saisi c'est une version revue par un fan déçu par certains aspects de l'oeuvre originale, c'est ton cas, non ?! tu la verrais comment toi la fin du "gardien de phare" ?

Hysterik Anonyme 23/10/2013 17:40

Une version porno avec des cadavres d'enfants en décomposition ? Ouais non là, même pour moi, c'est franchement dégueulasse !