Hot Fuzz de Edgar Wright

Publié le par Elo

Hot Fuzz de Edgar Wright

Jouer sur le cliché de la dégénérescence et du conservatisme des habitants des petits bleds de province, c'était plutôt une bonne idée.

Hot Fuzz de Edgar Wright

Mais la volonté de faire un thriller bourrin à l'américaine, tout en parodiant le genre, mais en le plaçant dans un trou perdu dans la campagne anglaise, crée un décalage qui, à petites doses, est marrant mais qui s'avère surexploité et pas toujours très heureux...

Ce qui donne un rendu assez bancal au final.

Hot Fuzz de Edgar Wright

Une surenchère trash avec des scènes assez violentes visuellement, un montage saccadé à la limite de l'épilepsie par moment, une débauche d'effets pyrotechniques à la Michael Bay, des punchlines à la con genre Jonah Hill & co (et si on n'est pas client, c'est la merde).

Un film très drôle quand il joue sur le registre de l'absurde avec des dialogues et des situations bien débiles (comme on les aime), moins lorsqu'il lorgne du côté des States avec un mélange des genres un peu forcé, un peu foireux et qui sonne parfois faux.

Publié dans film, parodie, comedie

Commenter cet article

stéphanie 22/11/2014 12:22

rien que pour la campagne anglaise j'ai envie de le regarder :)

Elo 22/11/2014 17:12

Pour la campagne anglaise, les meurtres hard core et l'humour très con aussi ;)