Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
DLCH

L'ÂGE DE GLACE 5, LES LOIS DE L'UNIVERS de Michael Thurmeier et Galen T. Chu (via BLUE SKY) [critique]

Ou faut-il emmener ses enfants voir la quatrième suite de la saga ?

L'ÂGE DE GLACE 5, LES LOIS DE L'UNIVERS de Michael Thurmeier et Galen T. Chu (via BLUE SKY) [critique]

Et bien si vous êtes nostalgiques et si vous voulez les préparer à ingérer toutes ces comédies (très) américaines (films et séries confondus) surannées à grandes préoccupations métaphysiques moralisatrices et traditionalistes (voire conservatrices) telles que l'utilisation (ou non) d'un wedding planner, l'hystérie que provoque un mariage chez des gens absolument pas concernés à la base, le sublime côté "vache au taureau" de la cérémonie avec splendides visuels sur la bénédiction muette, émue et condescendante de l'assistance, tous les clichés sur la surprotection et l'angoisse (limite abusives) parentale...

Ou bien si vous aimez le comique de répétition même s'il confine au recyclage de vannes d'un opus à un autre, ou si les gesticulations excessives et bruyantes vous font marrer, ainsi que les dialogues stériles ou indigents, la multiplication des personnages (et leur plagiat aussi... Euh, le coup du gourou yogi et de la communauté hippie, il y avait pas exactement la même scène dans ZOOTOPIE ?) et leurs interventions-prétextes non moins inutiles qui ne sont pas dans l'interaction mais uniquement dans une surenchère de numéros de cirque outranciers totalement décontextualisés, les couleurs qui crachent, ces fabuleux moments de grâce où tout le monde se met à chanter et à danser de façon tout à fait professionnelle (exactement comme dans RIO 2 d'ailleurs), les anachronismes usés jusqu'à la corde, la scatophilie, les bonnes grosses allusions sexuelles, le charme et la subtilité du stade sadique anal, mais aussi quelques rares fulgurances d'un comique de situation digne des plus grands cartoons (merci Scrat).

Ou alors parce que c'est la canicule et que vous voulez vous réfugier dans un endroit où il y a la clim.

Mais sinon, non.

L'ÂGE DE GLACE 5, LES LOIS DE L'UNIVERS de Michael Thurmeier et Galen T. Chu (via BLUE SKY) [critique]

Chacun ses goûts et il y a des choses bien plus graves dans la vie, me direz-vous (ou d'autres trucs nettement plus insultants). Et c'est tout à fait vrai. Mais ce que j'essaie désespérément de dire c'est que j'en bouffe du film d'animation et que j'aime d'ailleurs plutôt ça... Et que je serai drôlement emmerdée quand je n'aurai plus d'enfants pour me servir d'excuses pour aller les voir au ciné. Par conséquent, n'étant pas totalement maso ni incohérente ("pas totalement" j'ai dit !), je ne les méprise donc pas bêtement ou automatiquement, et j'adhère même complètement aux propositions absurdes, stupides, débiles ou mièvres de certains. Mais il y en a comme RIO 2 ou M. PEABODY ET SHERMAN qui ne passent pas du tout, qui prennent violemment les gens (et les enfants) pour des cons, qui me foutent copieusement les boules et qui me mettent en colère. Celui-là en fait partie.

L'ÂGE DE GLACE 5, LES LOIS DE L'UNIVERS de Michael Thurmeier et Galen T. Chu (via BLUE SKY) [critique]

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :