LE ROI ARTHUR, LA LÉGENDE D'EXCALIBUR de Guy Ritchie [critique]

Publié le par Odi-Wan

LE ROI ARTHUR, LA LÉGENDE D'EXCALIBUR, c'est un peu SNATCH pour le style frénétique, saccadé et ironique aisément reconnaissable de son réalisateur ainsi que le montage non-linéaire d'apparence volontairement bordélique à la Tarantino (en moins trop tout quand même).

C'est un peu SNATCH donc mais en costume médiéval.

LE ROI ARTHUR, LA LÉGENDE D'EXCALIBUR de Guy Ritchie [critique]

Bon peut-être à part Charlie "Arthur Pendragon" Hunnam qui porte un pantalon en Skaï marronasse très certainement découpé dans le canapé de chez Diosa et un t-shirt moulant un peu transparent mêlant lin et coton pour plus de confort de mouvement tout en lui permettant de montrer le résultat de ses nombreuses heures à soulever de la fonte...

LE ROI ARTHUR, LA LÉGENDE D'EXCALIBUR de Guy Ritchie [critique]

Et Jude "Vortigern" Law aussi qui, quant à lui, revêt par moment un élégant pantalon à pince noir avec une chemise blanche cintrée, qui tranche avec le look urbain de son neveu de fiction et nettement plus classieux pour faire honneur à sa fonction sans doute... Ou bien il sortait du tournage de la pub pour Dior et il a tout simplement oublié de se changer, la costumière étant partie à la cantoche et le réalisateur étant plus que certainement en pleine descente d'ecsta.

LE ROI ARTHUR, LA LÉGENDE D'EXCALIBUR de Guy Ritchie [critique]
LE ROI ARTHUR, LA LÉGENDE D'EXCALIBUR de Guy Ritchie [critique]

Rajoutez à ça un mage qui ressemble à Léa Seydoux en brune et qui contrôle les animaux tels que Mefi l'aigle ou Kaa le serpent (qui se nomment ainsi comme tout aigle et tout serpent qui se respectent) ainsi qu'une bande de ZOMBEAVERS et vous obtiendrez un film dont la bande-annonce pouvait laisser présager le pire mais qui, au final, n'est pas aussi à chier qu'un GODS OF EGYPT (ou même un PERCY JACKSON) dans le genre massacre mythologique.

LE ROI ARTHUR, LA LÉGENDE D'EXCALIBUR de Guy Ritchie [critique]

Faut dire que Guy Ritchie n'est pas Alex Proyas et qu'il a surtout fait ce qu'il sait faire c'est-à-dire filmer une bande de petits arnaqueurs qui jouent à David contre Goliath en piquant des références aux plus grandes épopées cinématographiques de Fantasy pour ses scènes sensationnelles sous CGI.

LE ROI ARTHUR, LA LÉGENDE D'EXCALIBUR de Guy Ritchie [critique]

Ainsi, malgré des séquences involontairement drôles (Jax Teller qui se transforme en Badass Arthur quand il prend à deux mains Excalibur (merci Lougaroubignole pour le fou-rire) ou le duel final qui ressemble à un combat de boss sur jeu vidéo), LE ROI ARTHUR, LA LÉGENDE D'EXCALIBUR est un divertissement pas complètement dégueu, qui n'arrive certes pas non plus à la cheville de la réécriture astierienne du cycle arthurien, mais qui est épique et marrant (même si ça n'est pas toujours voulu, donc), ce qui est déjà pas mal.

Et puis il y a Charlie Hunnam torse nu en 3D.

Charlie Hunnam préparant le remake de Flashdance.

Commenter cet article

seb 31/05/2017 01:31

et comme pas de couilles vous ne publierez pas mon comment' precedent ....
ah les critiques francais, que des frustres ..

Odi-Wan 02/06/2017 16:49

En effet, je n'ai pas de couilles. Mais pas pour les mêmes raisons.

seb 31/05/2017 01:30

je l ai vu
votre critique est nulle, vos arguments debiles, vos comparaisons si convenues ....
PRENEZ UN ECTSA et petez un coup , pas par la bouche ....
adios

Odi-Wan 02/06/2017 20:14

Ah, si seulement vous vous étiez donné la peine de lire la chronique jusqu'au bout, vous auriez sans doute su que je n'ai pas détesté ce film... Et vous auriez peut-être aussi saisi l'ironie qui est l'essence-même de ce blog.
Quoi qu'il en soit je vous souhaite une très bonne route, pavée de licornes, d'oisillons et de petits papillons. Parce que ça ne doit pas être drôle tous les jours d'avoir autant de colère en soi.

coucousine 25/05/2017 11:54

Que dirai Alexandre A?